Avez-vous déjà voulu écrire vos propres chansons, mais sans réussir à aller au-delà de la mélodie ? Il existe un type spécifique d’écriture de chansons qui vous convient parfaitement. Et cela peut même aider à faire décoller votre carrière. Le toplining est un sujet vague et déroutant. La plupart des gens ne savent pas ce que c’est ou ne sont pas sûrs de ce que cela implique. Vous avez peut-être entendu ce mot circuler dans l’industrie de la musique. Avec des collaborations entre musiciens très appréciées et réussies, le toplining est un excellent chemin vers un son unique. Dans certains genres, c’est un élément essentiel de la création musicale et une carrière en soi. Dans cet article, je vous explique ce qu’est un top liner ou topliner et comment le devenir.

Qu’est-ce qu’un Top Liner ?

Le toplining consiste essentiellement à écrire une partie vocale sur une musique déjà existante. Si quelqu’un vous embauche pour faire des toplining, il a déjà créé la musique et vous devrez écrire le reste. Les topliners se retrouvent souvent à écrire souvent les paroles des parties dont ils s’occupent.

La mélodie chantée par l’interprète peut également être rejouée par des instruments devenant ainsi un « hook ». De manière plus simple, la mélodie est ce que vous chantez à pleins poumons en conduisant votre voiture. Associé à des paroles accrocheuses et mémorables, le toplining est ce qui donne du sens à une chanson. Ces mélodies sont importantes car elles attirent l’oreille de l’auditeur. Elles lui permettent de se connecter à la fois avec la chanson et avec le chanteur. 

Le métier de topliner s’est développé ces dernières années. De nos jours, il existe des professionnels qui consacrent chaque seconde de leur temps à une partie spécifique d’une chanson. Désormais, avec des équipements sophistiqués d’enregistrement, de mixage et de production, nous avons la possibilité de créer des rythmes et des accompagnements plus intéressants que jamais. Si le support est ennuyeux, les auditeurs auront arrêté la musique avant même d’arriver à la partie chantée. Et à l’ère du numérique, les médias doivent immédiatement attirer l’attention des gens. C’est pourquoi les rythmes viennent souvent en premier ces jours-ci, le couplet et le refrain étant ajoutés plus tard. Les producteurs sont souvent très doués pour créer des rythmes et des pistes de synthé. Ils peuvent faire cette partie, mais n’ont pas confiance en leurs compétences en matière de mélodie vocale. C’est là qu’intervient un topliner. Parfois, les instrumentistes veulent également embaucher des top liners au lieu d’écrire le tout eux-mêmes. Il existe de nombreuses possibilités.

Quelles sont les différences entre un songwriter et un topliner ?

La seule vraie différence réside dans le processus de création. Commencez-vous par une page vierge ou plutôt par des limites prédéfinies pour diriger votre créativité ?

La différence entre un auteur-compositeur et un topliner se résume au fait que le premier écrit la plupart de la mélodie, des paroles, de la structure et de la progression d’accords. Un songwriter n’a généralement besoin que d’un groupe ou d’un producteur pour finaliser son travail. Dans le monde de la musique d’aujourd’hui, un topliner est quant à lui embauché pour écrire des mélodies voire des paroles sur un rythme créé par un producteur ou un musicien. Par conséquent, il n’a pas le contrôle créatif total sur la structure de la chanson ou la progression d’accords. Cependant, le toplining est particulièrement important dans la pop, le hip-hop et le R&B où généralement une chanson commence à partir d’un beat ou d’un sample. Aujourd’hui, de nombreux succès des meilleurs artistes du disque sont le produit d’une collaboration entre un auteur-compositeur-producteur et un topliner de premier plan.

En fin de compte, chaque topliner peut se désigner comme un auteur-compositeur, car il s’agit d’un terme plus générique englobant tout. Par contre, quelqu’un qui écrit des morceaux complets ne se qualifiera pas simplement de top liner. Sur des chansons à gros budget et plus médiatisées, le top-liner travaillera aux côtés du producteur, de l’ingénieur et des musiciens dans une approche plus collaborative.

Comment devenir Topliner ?

Une topline doit être accrocheuse. Pour réussir à en créer, commencez par vous entraîner. Travaillez avec une piste d’accompagnement et voyez où votre imagination vous mène.

Trouvez des progressions d’accords simples sur le piano ou la guitare. Ensuite, écrivez différentes toplines pour la même progression. Autre possibilité, cherchez des musiques gratuites ou de la musique de fond en ligne et amusez-vous à écrire dessus. Trouvez des idées et expérimentez. Utilisez votre travail pour créer votre liste d’exemples de toplines que vous avez réalisées.

Autre astuce : utilisez une seule piste pour créer plusieurs chansons ! Vous pourrez ainsi montrer aux professionnels que vous pouvez prendre leur idée et faire plusieurs choses avec. Enfin, allez sur YouTube et extrayez de superbes instrumentaux. Ne sortez jamais ces chansons, car c’est illégal, mais c’est un moyen facile de mettre la main sur de bons rythmes sur lesquels vous entraîner pour votre usage personnel.

Une station de travail audio numérique, ou DAW en abrégé sera très utile pour votre travail. Vous n’avez pas besoin de créer un studio d’enregistrement à domicile à part entière, mais installez-vous simplement une petite configuration pour pouvoir mettre vos idées en valeur. N’hésitez pas à découvrir mes articles sur les logiciels audio Magix Music Maker et Samplitude Pro X

Sia Topliner

Sia performs – concert au The Shrine Auditorium le 18 novembre 2015 à Los Angeles (Photo de Christopher Polk/Getty Images)

Pour réussir dans ce domaine, il faut une excellente voix, une maîtrise des paroles et des mélodies, la capacité d’improviser, un bon sens des affaires et une compréhension du paysage musical actuel

Dotée de tous ces talents, Sia est probablement une des Top Liner les plus connues. La chanteuse affirme que son talent réside dans le choix des meilleurs rythmes avec lesquels travailler. Elle a parlé à Rolling Stone de son processus de création : « Je reçois probablement 20 ou 30 titres par semaine de mes amis producteurs qui espèrent que j’écrirai des paroles et une mélodie en plus. Je les écris et j’enregistre des démos chez moi avec un ingénieur qui vient à la maison. Si je sais que Rihanna cherche un single, je choisirai en fait des morceaux qui ressemblent à un jam à la Rihanna, puis je commencerai le processus d’écriture par-dessus. Cela viendra d’abord avec la mélodie, puis je choisirai les paroles parmi une liste d’idées que j’ai dans mon téléphone. Chaque fois que je pense à une idée, je l’écris. »

Comment démarcher les producteurs ?

Comment percer dans la musique en tant que topliner ? Tout d’abord, il est important d’avoir des démos de votre travail pour les utiliser en tant que cartes de visite. Si vous êtes auteur-compositeur, un catalogue de vos chansons présentera vos forces en tant que topliner et la manière dont vos mélodies se démarquent dans un genre spécifique.

Concentrez-vous sur un genre dans lequel vous vous sentez en confiance. Vous serez souvent en concurrence avec plusieurs topliners, alors concentrez-vous sur vos forces. Il est également très important que vos chansons ou démos soient au moins produites selon un certain standard. Ils n’ont pas besoin d’être entièrement arrangés, produits et masterisés, mais essayez d’éviter d’enregistrer avec du matériel de mauvaise qualité, ou bien évidemment de chanter faux… Cela fera une très mauvaise impression au producteur qui voudra peut-être vous engager. Même si vous n’êtes pas embauché au premier coup, faire une première bonne impression vous donnera dix fois plus de chances d’être appelé à l’avenir pour d’autres chansons. Pour travailler la justesse de votre voix, vous pouvez utiliser l’application Coaching Vocal par Queen Clairie et utiliser des outils de ear training.

Parfois, le travail se fait à distance. Le topliner reçoit le fichier audio par mail puis doit travailler sa partie chez lui et faire son propre enregistrement dans son homestudio. Faites donc en sorte d’être suffisamment équipé. 

Lorsque vous êtes prêt, configurez vos médias sociaux et informez les gens que vous êtes disponible pour les services de toplining. Établissez des liens avec des employeurs potentiels. Enregistrez des démos vocales pour d’autres artistes, travaillez en tant que chanteur de session et participez à des sessions d’écriture de groupe ou des jams. Cela vous aidera à rencontrer des producteurs, des artistes et des éditeurs de musique. Dans l’industrie musicale, le réseautage permet souvent de gravir les échelons.

Sources

Rolling Stone